Pâquerette

Connaissez-vous les plantes sauvages qui nous entourent?

J’ai toujours été fasciné par la diversité des plantes de nos villes et de nos campagnes. Je suis captivée par cette verdure qui ne demande à personne si elle peut se frayer un chemin vers le soleil. Elle résiste aux intempéries et à la sécheresse. Elle revient chaque année plus forte que les fois précédentes, et crée une biodiversité incroyable autour d’elle.

Les insectes se nourrissent de leurs nectars sucrés. Les herbivores et les oiseaux savent apprécier leurs nutriments. Tous contribuent à la multiplication des plantes dans l’environnement et permettent aux plantes de s’étendre dans des contrés lointaines.

Au fil des saisons, le cycle perpétuel continue.

En hiver, les plantes sont toujours là mais plus discrètes. Ce sont les salades sauvages qui nous font honneur, les ails faux-poireaux, le maceron, les cynorhodons ainsi que les soucis des champs.

Au printemps, la nature reprend le dessus et une multitude de fleurs jaillit du sol! Ce sont les pâquerettes, les marguerites, les mauves, les coquelicots, les pimprenelles, les consoudes, les sureaux qui nous font honneur. Par chez nous, il est aussi commun de retrouver le délicieux brocoli sauvage, la bette maritime, et l’alliaire.

En été, les fleurs solaires apparaissent. Le millepertuis, éclatant de jaune, est bien là. Nous retrouvons aussi l’achillée millefeuille, les bleuets, les molènes bouillon-blanc, la vipérine, ainsi que la salicaire, la saponaire au bord de l’eau.

Finalement l’automne arrive, une saison tout aussi remarquable grâce aux nombreuses graines et fruits que l’on retrouve. Les mûres de la ronce, les fruits du sureau, les châtaignes nous offre de délicieuses saveurs. On retrouve aussi la roquette, les graines de fenouil, les champignons en tout genre. Il est bel et bien le moment de faire ses provisions pour l’hiver.

Apprenez à apprécier toutes ces saisons, chacune est un cadeau de la nature.

Millepertuis perforé

À quand la prochaine balade?