4 plantes de garrigue : des plantes sauvages incontournables

Ah les plantes de garrigue ! Elles sont tellement coriaces et résistances ! Cette étendue d’arbrisseaux piquants de Provence et du Languedoc a fait beaucoup parler d’elle. Elle nous évoque des senteurs d’herbes de Provence et des rires d’enfants, largement représentés par Marcel Pagnol et sa trilogie incontournable. Que de beaux souvenirs et l’envie irrépressible de la découvrir. Mais connaissez-vous vraiment les plantes qui y poussent ? Je vais vous parler ici de 4 plantes incontournables de garrigue. Bien sûr, nous parlerons du thym et du romarin mais aussi de deux plantes sauvages plus méconnues : le genévrier cade et le pistachier lentisque. Alors, ouvrez grand vos yeux et imaginez que vous êtes transportés en pleine garrigue ! Respirez, vous y êtes !

SOMMAIRE

Les Pistachiers, plantes de garrigue largement retrouvées          

Oui, oui, il y a bien des pistachiers dans la garrigue : Le pistachier lentisque et le pistachier à térébinthe ! Même s’ils appartiennent tous deux à la famille du Vrai pistachier (Pistacia vera) ceux-ci ne produisent pas de pistaches mais de petites baies roses.

plantes de garrigue : pistachier
Le pistachier lentisque

Ici, je ne vous parlerai que du pistachier lentisque car c’est celui qui est le plus souvent rencontré ! Cet arbuste résineux est une plante sauvage incontournable de notre garrigue. Il est aussi connu sous le nom d’arbre à mastic car lorsque son écorce est entaillée, une résine vitreuse s’écoule. En bain de bouche ou pansement buccal, cette résine a été longtemps utilisée pour soigner les gencives inflammées. En croquant les petites baies roses ou reniflant les feuilles préalablement froissées, on note l’aspect résineux de cette plante sauvage de garrigue. L’odeur de térébenthine, de pin, de résine est bien présente. D’ailleurs, il est possible d’en extraire une huile essentielle aux vertus décongestionnantes et circulatoires. Cette huile essentielle est connue pour alléger les jambes lourdes. De quoi vous soulager lors des problèmes de circulation veineuse et lymphatique. En fait, savez-vous que les baies de pistachier lentisque sont comestibles ? Utilisées comme condiment à l’instar du poivre, on peut assaisonner des plats ou tout simplement des fromages de chèvre frais.

Deuxième plante de garrigue : Le Genévrier cade

Attention à ne pas le confondre avec le genévrier commun dont les baies sont utilisées pour le Gin et la choucroute. Aussi appelé genévrier oxycèdre, le cade est un arbuste piquant à l’odeur très caractéristique de garrigue. Son bois est très dur, imputrescible, et il est utilisé pour la fabrication d’objets antimites. On extrait de cette plante sauvage une huile essentielle obtenue par combustion du bois dans des distilleries françaises.

Cette huile essentielle est utilisée pour soulager certaines affections de la peau telles que l’eczéma, le psoriasis. Incorporée dans des shampoings, elle soulage les démangeaisons du cuir chevelu. Attention toutefois à ne jamais l’appliquer pure sur la peau !

plante de garrigue : le cade
Le genévrier cade

Le thym, plante incroyablement antiinfectieuse

Le thym, tout comme le Romarin sont les plantes mythiques de garrigue !

Savez-vous que le thym comporte 12 chémotypes, dont 6 sont rencontrés en garrigue : thymol, carvacrol, linalol, thuyanol, alpha-terpineol et géraniol. Leurs arômes et propriétés vont changer en fonction de leurs compositions chimiques.

Son arôme inoubliable a parfumé de nombreux plats nationaux : La ratatouille, les ragoûts et rôtis ! Mais c’est aussi une excellente plante médicinale aux propriétés antiseptiques et antiinfectieuse réputées ! Elle est souvent utilisée en infusion, accompagnée de citron et de gingembre pour soigner les premiers symptômes grippaux. C’est aussi une plante antitussive, antispasmodique, expectorante contre les maladies respiratoires. Elle est tonique contre la fatigue et l’anxiété. Attention néanmoins à ne pas en abuser, car les molécules présentes dans le thym, le thymol et le carvacrol sont hépatotoxiques.

plantes de garrigue: thym
Le thym

Le saviez-vous ?

Pourquoi les plantes aromatiques de garrigue sont si réputées ? car les plantes aromatiques dégagent des essences aromatiques pour se protéger des conditions extrêmes dans lesquelles elles poussent (chaleur, soleil, sècheresse…). Plus les conditions seront extrêmes et plus les herbes aromatiques seront puissantes !

Le romarin, une plante exceptionnelle de méditerranée

Le romarin a des propriétés exceptionnelles. Tout d’abord c’est un tonique hépatique ! Le romarin augmente les secrétions digestives et ainsi draine le foie en éliminant les toxines accumulées. De quoi vous soulager si vous avez fait un peu d’excès à ce niveau-là. Tout comme le thym, le romarin a aussi des propriétés antiseptiques incontestables est peut-être utilisé pour combattre les infections ORL. C’est aussi un stimulant général qui permettra de retrouver la force après la convalescence et les épisodes de stress. C’est aussi la plante du cerveau, elle stimule la circulation cérébrale, la concentration et la mémoire. D’ailleurs de récentes études de Mark Moss ont mis en évidence le rôle du Romarin dans la maladie d’Alzheimer.

plantes de garrigue Romarin
Le romarin

En fait, savez-vous que le romarin est un fortifiant du cuir chevelu ? En synergie avec le vinaigre de cidre, il fera des merveilles. En voici la recette :

Recette Vinaigre au Romarin pour le cuir chevelu :

Laisser macérer 2 poignées de feuilles de romarin dans 1 L de vinaigre de cidre pendant 3 semaines. Filtrer-le à travers une passoire fine et placer-le dans une bouteille bien étiquetée.

Utilisez ce macérât comme eau de rinçage après shampoing : Pour cela diluer le macérât dans 10 fois son volume d’eau et vaporiser ce mélange sur les cheveux shampooinés, puis rincer. L’odeur du vinaigre s’estompe au séchage. Votre chevelure retrouvera son éclat de jeunesse.

Je vous invite à venir découvrir ces plantes de garrigue avec moi en participant à l’une de mes balades botaniques.

En espérant vous voir prochainement, à bientôt !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 + 15 =